Loading...

Data : la clé du brand storytelling

Le storytelling représente une superbe opportunité de capter une audience, de la divertir, de l’engager, et par ce biais, la fidéliser. Raconter une histoire autour de sa marque est si important -pour les raisons précitées- et si stimulant, que 46% des professionnels du marketing interrogés dans notre dernière édition du Digital Marketer Report, le citent dans leur top priorités pour se démarquer de leurs concurrents.

storytelling

Du rôle de la donnée dans l’élaboration du contenu de marque

Dans un contexte où les données issues de l’analyse comportementale des consommateurs affluent constamment et en masse, les marketers ont l’obligation de mettre à jour leurs outils de collecte et de gestion de toutes ces informations afin de pouvoir segmenter, établir des profils, et engager leur cible de façon plus efficace. Considérant que tous le mettent en application, comment différencier un bon d’un excellent marketer ? Réponse : sa capacité à extraire les informations essentielles et donner du sens à ces données collectées afin de créer et adapter son storytelling. En effet, pour créer du contenu autour de leur marque, lui donner du corps, les marketers doivent utiliser ce qu’ils ont appris sur leur audience pour fabriquer des histoires qui vont interpeller un individu en fonction de son attitude, ses motivations, ses besoins… et conduire in fine à plus d’interactions cohérentes et de transactions.

Pour atteindre cet objectif, l’essentiel est donc de savoir qui est notre cible, et de bien connaître celle-ci, mais également de l’accompagner dans son parcours client par un contenu adapté à chaque phase du cycle. Aujourd’hui, des outils permettent de bâtir des profils clients très précis, enrichis de nombreuses données tierces, et réactualisés fréquemment. Cette possibilité offre un aperçu de qui sont les consommateurs : comment pensent-ils, se comportent-ils ? Quel est leur historique d’achat ? Le canal de communication par lequel les toucher plus efficacement ?

La possibilité de créer ces profils « haute définition » est ancrée dans la construction de segments de clientèle basée en premier lieu sur leurs comportements et motivations. Cette approche peut sembler être un incontournable pour les marketers, mais à l’ère de la personnalisation marketing, optimiser les résultats d’une segmentation requiert une approche spécifique sur-mesure pour chaque segment de client ciblé.

Grâce à ces portraits précis, les marketers ont les insights nécessaires entre leurs mains pour être en mesure de concevoir des stratégies de communication et des messages en symbiose avec les attentes de la cible, sur les bons canaux, et au bons moments tout au long du parcours client. En mettant le consommateur au centre de leur storytelling, les marketers bâtissent une connexion forte et personnalisée avec lui, conduisant en toute logique à un taux de conversion plus élevé, et un ROI plus important. En outre, ils posent ainsi les bases pour une expérience de marque solide et durable.

storytelling