Loading...

La segmentation des consommateurs : de nouvelles données impliquent l’apparition de nouvelles tendances (partie 1)

Le volume de données disponibles ne cesse de grossir – tout le monde le sait. Le terme « Big Data » a été très populaire ces dernières années. Pendant que les marketers se demandent combien de nouvelles données ont été créées et comment la variété des données fait-elle pour devenir toujours plus importante, ils ne répondent pas à la question : « Que faisons-nous de ces données ? ».

Pour les marketers en particulier, cette donnée est de l’or pour constituer une segmentation client. La segmentation est une méthode utilisée pour catégoriser les consommateurs en fonction de caractéristiques similaires. Les segments peuvent être basés sur quasiment n’importe quelle caractéristique : âge, sexe, comportement par rapport aux emails, les habitudes de dépenses…

L’utilisation de la segmentation permet un meilleur ciblage et donc un marketing plus pertinent pour les consommateurs. Les entreprises améliorent ainsi l’expérience consommateur avec une marque.

Le « Quoi ? » : Sélectionner la source des données

mini-segmentation-clientsPlus un outil de segmentation a de données, plus il créera des segments précis et détaillés. Nous parlons d’une base d’environ 800 millions de données et de plus de 600 variables pour avoir une approche complète des caractéristiques et du style de vie des consommateurs d’un pays tel le Royaume-Uni. Une segmentation forte et stable qui génère une compréhension des consommateurs peut être réalisée si d’importants volumes de données sont traités par des modèles éprouvés. Les données habituelles utilisées pour ces segmentations comprennent des caractéristiques personnelles telles que l’âge et le statut financier, des caractéristiques familiales telles que la composition du ménage, la propriété du logement, la présence d’enfants et d’autres types d’informations comme le nombre d’étages, la taille de l’habitation…

Ces données peuvent être récoltées par le biais du recensement, de sociétés spécialisées ou de sources ouvertes de données. Les données de propriété ou de location pour n’en citer que quelques-unes peuvent également être obtenues.

Les données quantitatives seules ne sont pas suffisantes. La donnée créée qui permet aux marques de faire des connections avec les personnes est la donnée qualitative et interprétative. Ce type de données permet d’avoir un tableau détaillé de qui sont réellement l’audience cible et les consommateurs.

Créer une solution stable et forte est d’une importance vitale mais il est également essentiel d’avoir un outil capable de s’adapter à chaque segment consommateur si l’on veut utiliser la donnée de la meilleure façon qu’il soit. Les outils de segmentation devraient contenir une gamme large et profonde de données interprétatives pour aider les entreprises à en savoir davantage sur leur cible (audience et consommateurs). Ces données peuvent inclure :

  • Des tendances digitales basées sur les données d’activité online. Ces données aideraient les entreprises dans leur compréhension du comportement online de leur audience cible.
  • Des partenariats avec des marques d’études de marché mondialement connues. Elles donneraient des indications précieuses à propos des habitudes des personnes et de leur façon de dépenser leur argent.

Nous vous donnons rendez-vous jeudi 12 juin pour la suite de cet article : le “Comment” et le “Pourquoi” de la segmentation client vous seront révélés.