Loading...

Etat des lieux de la qualité des données en cinq poins clés

La perception des données est en pleine évolution dans les entreprises. Elles ne sont plus désormais vues comme un simple élément secondaire de l’activité.

Aujourd’hui les directions ainsi que de nombreux services des organisations considèrent les informations contenues dans une base de données comme un facteur crucial pour la prise de décision. Et pourtant, la qualité des données continue à constituer un challenge pour bien des entreprises lorsqu’elles cherchent à améliorer leur efficacité et leurs interactions avec les clients à travers les données. 91% des entreprises souffrent d’erreurs de données courantes.

Nous vous proposons de découvrir un aperçu de la qualité des données et de leurs conséquences en France en cinq points clés :

  1. Les entreprises françaises pensent que 19% de leurs données sont erronées (contre 22% dans le monde)
  2. Top trois des raisons de l’inexactitude des données, selon les dirigeants :
    – Erreurs humaines (59%)
    – Manque de communication interne entre les services (31%)
    – Stratégie data inadéquate (24%)
  3. Les problèmes rencontrés avec les campagnes de fidélisation sont l’inexactitude des informations sur les consommateurs (22%), le manque d’implication des clients (18%) et l’incapacité d’analyser des informations client (16%)
  4. Les entreprises considèrent que les problèmes rencontrés pour l’exploitation des données sont dus à des données incomplètes ou manquantes (42%) et à des données obsolètes (42%)
  5. Ces données erronées ont des conséquences. En France, les dirigeants estiment le taux de perte financière marketing et communication à 11%.

Les problèmes rencontrés avec les campagnes de fidélisation sont l’inexactitude des informations sur les consommateurs (22%), le manque d’implication des clients (18%) et l’incapacité d’analyser des informations client (16%).

Les entreprises considèrent que les problèmes rencontrés pour l’exploitation des données sont dus à des données incomplètes ou manquantes (42%) et à des données obsolètes (42%).

Ces données erronées ont des conséquences. En France, les dirigeants estiment le taux de perte financière marketing et communication à 11%.

A découvrir également :

» Entreprises et qualité des données… Les révélations
Voir l’infographie

» Qualité des données en 2014 : Tendances et best practices pour une stratégie réussie
Voir le diaporama

» Qualité des données en 2014 : Tendances et best practices pour réussir sa stratégie, sortie du livre blanc
Lire le communiqué de presse