Loading...

Benchmark des performances de l’email marketing

Le benchmark des performances de l’email marketing du 1er semestre 2012, publié par Experian Marketing Services, vient de sortir.

Voici un petit comparatif des performances par rapport au benchmark du 2nd semestre 2011 :

Les évolutions positives :

Pure-Player : Bon semestre pour ce secteur qui poursuit sur sa lancée. Il a réussi à améliorer ses indicateurs et reste le champion du taux de non aboutis avec 1,69%.

BtoB : Les performances du secteur sont en hausse sur le premier semestre 2012. Les taux d’ouvreurs, de cliqueurs et donc de réactivité sont en progression. Le taux de désabonnés reste stable. Il conserve néanmoins le pire taux de non aboutis.

Banque & Assurance : Les taux d’ouvreurs, de cliqueurs et de réactivité sont en nette progression. On note le très bon taux d’ouvreurs du secteur qui est d’ailleurs le meilleur avec 24,41%. Attention aux taux de désabonnés et NPAI.

Marché public : Le secteur réalise l’une des meilleures performances de l’email marketing : il voit tous ses indicateurs en nette amélioration. Le taux de cliqueurs passe de 22,97% à 23,17%, le taux d’ouvreurs de 2,94% à 3,20%, le taux de réactivité, bien que le moins bon du panel, passe de 10,82% à 12,02%. Le taux de désabonnés reste stable et le taux de non aboutis diminue.

Les mitigés :

Luxe : On félicite le secteur Luxe, champion sur ce semestre, pour ses taux de cliqueurs et de réactivité. Néanmoins, il détient le pire taux de désabonnés avec 0,32% contre 0,08% sur le 2nd semestre 2011. Le taux de non aboutis a également empiré.

VAD : Bon dernier du panel lors du benchmark du 2nd semestre 2011, le secteur de la VAD a réussi à augmenter de 2 points son taux d’ouvreurs mais le taux de cliqueurs reste le plus bas. Il détient cependant le meilleur taux de désabonnés avec 0,04%.

Tourisme : Pas ou peu de progression pour ce secteur pour qui les indicateurs restent stables avec cependant une hausse du taux de désabonnés de 0,12% à 0,24%.

Les évolutions négatives :

Distribution : Le secteur réalise une performance décevante avec une baisse de ses taux d’ouvreurs et de cliqueurs (respectivement 18,84% et 4,18% contre 19,91% et 4,32%) et une hausse des taux de désabonnés et non aboutis.

Média Presse : Perte de points générale sur ses principaux indicateurs, le secteur Media Presse ne connait pas un bon semestre avec le plus mauvais taux d’ouvreurs du panel.

Pour résumer

tableau resume benchmark emailing

Tableau récapitulatif des principaux indicateurs pour chacun des secteurs étudiés

extrait benchmark email marketing 1er semestre 2012

Obtenir une version gratuite du Benchmark de l’email marketing :

Pour télécharger l’intégralité des performances de l’email marketing du premier semestre 2012,
veuillez suivre ce lien.