Loading...

Etude cession-reprise réalisée par la BPCE et Experian pH

Le fait de centraliser de multiples bases de données et de les intégrer au sein du Mégafichier Experian pH permet de réaliser des dénombrements d’entreprises complexes, en croisant de multiples facteurs.

Experian pH a participé à l’étude sur les cessions et les reprises de PME/ETI réalisée par BPCE L’Observatoire qui a pu fournir des données chiffrées précises sur les entreprises concernées.

Les analyses réalisées par BPCE et Experian pH ont permis de définir trois cercles d’entreprises ayant expérimenté une cession :

– Le premier est constitué des cessions à titre onéreux.
En plus des données disponibles directement, les changements d’actionnaire principal ont été identifiés.

– Le second est constitué des cessions à titre gratuit, notamment les cessions intrafamiliales, et des changements de dirigeant-actionnaire des entreprises.
Une première estimation à minima de la transmission intrafamiliale a été réalisée en repérant les changements de dirigeants portant le même nom de famille.

– Enfin le troisième, dont les entreprises ont certes une probabilité plus faible d’avoir expérimenté une cession, est l’ensemble des entreprises pour lequel il y a eu un changement de dirigeant de holding, un changement d’actionnaire minoritaire ou un autre changement de dirigeant.

Ces trois cercles permettent de disposer pour la première fois en France d’un dénombrement des cessions de PME-ETI, à minima pour le premier cercle, l’ensemble des trois constituants le maximum.
Les cessions certaines (premier et deuxième cercles) ont pu être comparées aux disparitions, et leur occurrence est deux fois plus élevée.

Enfin le Mégafichier a aussi permis de dresser une cartographie des repreneurs, et d’étudier le taux de défaillance à 3 ans des entreprises reprises, qui est inférieur par rapport à leurs homologues n’appartenant pas aux deux premiers cercles. De même leur croissance en CA est supérieure, tandis que les taux d’endettement et d’investissement augmentent après cession.

Pour lire l’étude, veuillez suivre ce lien.