Loading...

Comment accompagner les équipes géomarketing ?

Les réflexions des équipes géomarketing

Depuis de nombreuses années, les directions générales, équipes marketing et géomarketing en particulier réfléchissent aux choix, aux décisions d’implantations, aux plans ambitieux de schéma directeur ou de réseau optimal afin de répondre –in fine– aux questions suivantes :

“Quelle est la performance de mon réseau actuel de points de vente ? Mon présent réseau dysfonctionne t-il ? Sur quelles zones ? Quelles décisions dois-je prendre pour optimiser mon potentiel et maximiser les forces de mon réseau ? Sur quelles zones dois-je envisager des opérations de retrait, de renforcement, de développement ? Qu’ai-je à y gagner ? En taux de pénétration, en part de marché, en chiffre d’affaires ?”

La forte montée en compétences des équipes géomarketing

Avec le temps et la forte montée en compétences des équipes marketing et géomarketing mais aussi avec la vulgarisation et l’accessibilité des outils, les équipes géomarketing ont fait évoluer leur approche ainsi que le type d’accompagnement qui leur était proposé.

En effet, il ne s’agit plus seulement de travailler sur des problématiques de Location Insight et de leur restituer des livrables. Il s’agit désormais de s’interfacer en permanence avec elles pour intervenir là où leurs compétences s’estompent, là où leurs seules données s’arrêtent, là où leurs seules ressources restent insuffisantes pour argumenter des choix marketing, commerciaux, financiers et humains, souvent décisifs.

De nouveaux enjeux

Concrètement, les enjeux des constructeurs automobiles, bancassureurs, retailers et Telco sont plus élevés aujourd’hui qu’hier.

Pourquoi ?
Parce que derrière la faiblesse d’un réseau, il y a aussi des forces dont il faut s’inspirer et des opportunités à saisir.

Le challenge posé aux équipes est donc de travailler à la fois en mode projet avec ses partenaires mais aussi de construire avec eux des indicateurs robustes, fiables et régulièrement mis à jour. Des indicateurs qui désormais croisent à la fois des données de marché et celles sur les clients. Une nouvelle démarche qui aident les équipes géomarketing à élargir leur périmètre de compétences pour soutenir efficacement le développement de leur entreprise.

Un nouveau type de partenariat

Quels bénéfices tirer de ce nouveau type de partenariat ?
Il est double et basé sur une relation “gagnant-gagnant”.

Pour les équipes géomarketing, c’est d’utiliser pleinement un prestataire pour son expertise des clients et des marchés en France et à l’International, au-delà de leur connaissance actuelle.

Pour un prestataire, c’est d’intervenir dans sa zone d’expertise propre, en s’appuyant sur les travaux déjà réalisés par son client et d’apporter l’information décisionnelle, les indicateurs additionnels pour soutenir un projet d’investissement financier, complexe, multi-interlocuteurs et –in fine– stratégique, voire politique.

En un mot, les indicateurs pertinents qui justifient des décisions argumentées et qui permettent de saisir avec rapidité et agilité les opportunités se présentant dans un environnement turbulent et changeant.

Et pour les organisations présentes aux Amériques, sur la zone EMEA, la possibilité d’être accompagnées à l’International pour être conseillées, “challengées”, ou confortées dans ses choix d’implantation et d’investissements.

Une image liée à la marine marchande

Pour prendre une image liée à la marine marchande, un prestataire se positionne comme le pilote d’un navire prenant les commandes de celui-ci lorsqu’il arrive au port. Le capitaine demeure le seul maître à bord et l’équipage est sous ses ordres. Le pilote quant à lui s’appuie sur leur professionnalisme pour arriver à quai, parce que les dernières manœuvres nécessitent une expertise particulière et distincte de celles détenues par l’équipage.